Restez au courant.

Jennifer McKenzie

En tant que fière Néo-Brunswickoise ayant des ami(e)s et de la famille de la Baie-des-Chaleurs jusqu’à la Baie de Fundy, j’aime profondément cette province. C’est pour cela que je me suis présentée comme chef du NPD du Nouveau-Brunswick. Comme j’ai grandi à Fredericton, habité dans un petit village de pêcheurs et maintenant à Saint John, je trouve qu’il fait bon vivre autant en ville qu’en campagne — et les deux sont très importants pour le futur de notre province.

Être dans la course pour devenir Première ministre, c’est savoir qu’il faut que nous agissions rapidement pour rendre cette province plus accueillante pour nos jeunes, pour qu’ils restent — et que d’autres viennent s’y installer — pour s’y installer leurs familles. Nous devons construire un réseau d’éducation de premier ordre combiné avec un système public de garderie dans toute la province. Nous devons préserver et construire un vrai système de santé publique sans privatiser, l’austérité n’ayant pas fonctionné ni ici, ni ailleurs.

Ma vision et notre vision en tant que parti sont basées sur des principes clairs d’environnementalisme, de bilinguisme, de droits du travail, de droits de la personne et de services publics de qualité.