­

Nouvelles

Le NPD recrute!

Organisateur(trice) provincial(e) – Description de l'emploi Sous la supervision de la directrice exécutive, l'organisateur(trice) provincial(e) sera responsable du développement des associations de circonscription, du recrutement des candidat(e)s, de l'identification et de la formation des candidat(e)s et des militant(e)s, du soutien aux campagnes de financement et de la préparation générale aux élections. Responsabilités: • Aider les association de circonscription du NPD dans l'organisation préélectorale, y compris l'élaboration de plans de collecte de fonds, de plans de médias sociaux locaux, d'événements locaux et de recrutement de bénévoles. • Recruter des candidat(e)s et soutenir le processus de nomination en travaillant avec le directeur des affaires candidates. • Planifier, préparer et animer des ateliers/sessions de formation pour les candidat(e)s, les membres du Parti et les militant(e)s. • Répondre aux questions et aux demandes des membres et sympathisant(e)s du NPD. • Toutes autres tâches connexes. Qualifications: • Expérience d'élections ou de campagne. • Capacité à travailler en équipe, être fiable, fiable et organisée. • Capacité à travailler de façon autonome avec un minimum de supervision. • La capacité de motiver et de bien travailler avec des bénévoles. • Connaissance des politiques, pratiques et structures du NPD du Nouveau-Brunswick. • Excellent jugement politique. • Bonnes compétences en communication. • Capacité de travailler des heures irrégulières. • Bilingue. • Avoir un permis de conduire et l'accès à une voiture, un atout. Il s'agit d'un contrat à temps plein à partir de la date d’embauche jusqu'au 25 septembre 2018. Le lieu de travail sera Fredericton (N.-B.), mais il [...]

Nos soins de santé publique – Worth se battre pour

Jennifer McKenzie, The Daily Gleaner, 20 septembre 2017   Pourquoi avons-nous des soins de santé publique au Canada? Quand Tommy Douglas avait six ans, il a déménagé d'Écosse en Saskatchewan. Quand une vieille blessure a éclaté, il a été envoyé à l'hôpital où on lui a dit que sa jambe devrait être amputée. Un chirurgien orthopédiste bien connu s'intéresse à son cas et opère sur sa jambe gratuitement si ses parents permettent à ses étudiants en médecine de regarder. Sa jambe a été sauvée. Que seulement les gens riches pouvaient se permettre une telle chirurgie ont commencé à inquiéter Tommy. Il a ensuite fondé le premier parti social-démocrate en Saskatchewan, où il a lancé le premier programme universel de soins de santé à payeur unique en Amérique du Nord. Plus tard, alors qu'il dirigeait le NPD, qui détenait l'équilibre des pouvoirs à la Chambre des communes, le gouvernement libéral de Lester Pearson a instauré les soins de santé universels fédéraux.   Pourquoi les Néo-Brunswickois sont-ils inquiets? Tout le monde connaît une infirmière qui travaille dans Extra Mural ou Télé-Soins. C'est ma nièce, ta sœur, sa femme ou son fils. Ce sont des femmes et des hommes capables de prendre soin de leurs patients. Tout le monde connaît quelqu'un qui a bénéficié de leurs soins. Depuis que le gouvernement Gallant a annoncé son intention de transférer la gestion du Programme extra-mural et de Télé-Soins à Medavie, de nombreux Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoise m'ont fait part de leur opposition à cette privatisation de [...]

Pourquoi notre gestion des forêts de la Couronne est-elle aussi bizarre?

Jennifer McKenzie, The Daily Gleaner, 18 octobre 2017 Mercredi dernier, j’étais invité à parler à l’Assemblée générale annuelle de la Fédération des propriétaires de lots boisés du Nouveau-Brunswick. Ils ont fait les manchettes dernièrement parce que la Commission de commercialisation des produits de la forêt du Sud-Est du Nouveau-Brunswick et la Coopérative forestière du Sud du Nouveau-Brunswick sont devant les tribunaux. Ils se défendent contre JD Irving Ltd et d’autres qui contestent la loi qui a créé la Commission de commercialisation. Cette commission a pour but de permettre aux associations de propriétaires de lots boisés de négocier et vendre les produits forestiers des propriétaires de leurs régions. Le gouvernement du Nouveau-Brunswick est demeuré muet depuis que cette cause est devant les tribunaux. Il s’agit du plus récent développement dans une série de décisions bizarres prises par les gouvernements libéraux et conservateurs qui se sont succédé au Nouveau-Brunswick. Les propriétaires de lots boisés sont les principales victimes des décisions bizarres du gouvernement dans le dossier forestier. Ces propriétaires sont prises en otage entre les grands joueurs de l’industrie forestière et un gouvernement qui ne sait pas comment gérer les ressources de la forêt. Si vous avez lu mon dernier commentaire au sujet de la gouvernance, vous savez que je remets en question les priorités stratégiques énumérées au début de chaque rapport soumis par les ministères au Comité des comptes publics. Le premier objectif de chaque rapport est « plus d’emplois ». Il est difficile de croire que c’est cet objectif qui explique comment [...]

La bonne gouvernance : à quoi ça sert?

Jennifer McKenzie, The Daily Gleaner, 4 octobre 2017 Lorsque j’ai quitté la présidence du Conseil scolaire d’Ottawa, les employés ont offert à chacun des membres de l’exécutif sortant un livre d’enfant qui représentait bien leur personnalité. Faisant partie d’une bande de cinq néo-démocrates, nous avions travaillés ensemble pendant cinq ans pour transformer le modèle de gouvernance du Conseil scolaire et nous avions appris à bien nous connaître. Le livre qu’ils m’ont donné s’intitulait « Les mathématiques et les grandes idées ». Une partie de la transformation que nous avons mise en oeuvre au conseil scolaire était de définir clairement les rôles et les responsabilités de chacun. Les politiciens gouvernent ; les employés administrent. Aucun politicien ne devait se mêler du fonctionnement quotidien du conseil scolaire et aucun employé ne devait faire de politique. Au fur et à mesure qu’avançait notre travail pour établir les nouvelles politiques, les objectifs et les indicateurs de rendement, les cadres dirigeants ont commencer à pouvoir lire dans nos pensées (en même temps, tout était écrit) et ont commencé à administrer le personnel afin de rencontrer nos objectifs. Mais encore, il était quand même déconcertant de recevoir un livre qui me décrivait aussi bien. Alors, quand Terry Séguin m’a demandé de commenter le Comité des comptes publics au sein d’un panel politique à la CBC la semaine dernière, j’étais en terrain connu. Après avoir lu les documents de référence du Comité des comptes publics, j’ai découvert les mécanismes et les leviers qui permettent de faire fonctionner et de contrôler [...]

Jennifer McKenzie annonce son support pour un salaire minimum à $15

« Aujourd’hui, j'annonce que le NPD du Nouveau-Brunswick se joindra à la campagne pour un salaire minimum de 15 $», a déclaré Jennifer McKenzie, cheffe du NPD du Nouveau-Brunswick, lors d'une annonce à Saint Jean aujourd'hui. Les familles du Nouveau-Brunswick méritent un salaire décent et une vie convenable. C'est pourquoi un gouvernement néo-démocrate augmenterait le salaire minimum de 1 dollar à chaque année de son mandat jusqu'à ce qu'il atteigne 15 dollars de l'heure. »   « Nous ne pouvons pas nous considérer comme étant une province où il est possible de se sortir de la pauvreté et de s’épanouir si chacun de nos travailleurs ne peut pas se sentir en sécurité au travail et s’ils ne sont pas capables d'avancer financièrement. D'autres provinces commencent maintenant à reconnaître les préjudices causés à l'ensemble de la société lorsque nous avons trop d'inégalités de revenu. L'Ontario et l'Alberta se sont joints à un mouvement nord-américain pour un salaire minimum de quinze dollars. Il est temps pour nous d’en faire autant. »   Le Nouveau Parti démocratique se penchera également sur le monde des travailleurs et des travailleuses et aidera à améliorer réellement leurs conditions de travail et leurs revenus lors des prochaines élections.   « Aujourd’hui, j'annonce qu'un gouvernement néo-démocrate effectuera un examen complet des normes d'emploi dans la province avec des objectifs clairs: Améliorer la vie professionnelle, les conditions de travail et le bien-être de tous les travailleurs du Nouveau-Brunswick;   Augmenter la portée de la législation sur les normes d'emploi [...]

Commentaire du NPD NB sur l'élection partielle de Campbellton-Dalhousie

Aujourd'hui, Donald Arsenault, qui était un des principaux ministres du Gouvernement libéral de Brian Gallant a démissionné, forçant une élection partielle dans Campbellton-Dalhousie, moins d'un an avant les élections générales.   « La démission de l'un des principaux ministres du Cabinet de Brian Gallant, qui préfère travailler pour le secteur privé plutôt que de rester dans le caucus libéral, est une preuve supplémentaire que les libéraux sont dans le désarroi », a déclaré la cheffe du NPD.   « Trop de Néo-Brunswickois croient déjà que les politiciens ne sont pas en politique pour servir les intérêts de la population, nous avons besoin d'un gouvernement qui place l'intérêt du peuple avant le leur », a déclaré Mme McKenzie. « Pendant plus d'un siècle, les libéraux et les conservateurs ont été au pouvoir et il est temps pour un nouveau parti de nettoyer le club des vieux garçons. Le NPD est prêt à prendre ce rôle.  

Réflexions sur le discours du Trône

par Jennifer McKenzie, Cheffe du NPD du Nouveau-Brunswick   Le Gouvernement libéral a prononcé un discours du Trône décousu et peu inspirant la semaine dernière lors de la première séance de la dernière session de cette Législature. L'absence d'applaudissement, outre ceux des Libéraux, était assourdissante.   Les Libéraux ont établi trois priorités pour l'année à venir: l'économie, la santé et l'éducation seraient les trois principales priorités du Nouveau-Brunswick. Pourtant, le bilan du gouvernement dans chacun de ces domaines n'offre aucune raison de se vanter.   Des dizaines de millions de dollars ont été donnés à des grandes compagnies au nom de la "création d'emplois", des emplois qui ne sont pas restés longtemps ou qui ne sont pas venus du tout. Les libéraux ont donné de l'argent à des compagnies comme Sears et la Banque TD qui ont enregistré des profits de 24 milliards de dollars au premier trimestre de l'année. N'importe quelle croissance économique, que les Libéraux nous rapportent en taux composé sur trois ans pour gonfler les chiffres, dépend de facteurs qui échappent complètement à notre contrôle, comme les dépenses fédérales en infrastructure (à cet égard, pourquoi y a-t-il autant d'ouvriers du Québec et de la Nouvelle-Écosse sur nos routes?) ou encore une économie américaine robuste et des touristes américains qui s'échappent de Trump vers le Canada.   En santé, c'est encore pire. Gallant a été le premier à abandonner les négociations avec le fédéral et à plier pour la première offre qui ne tient pas compte du fait [...]

Commentaire du NPD NB sur la spéculation électorale

23 octobre 2017 Après une fin de semaine de jeux politiques de la part des libéraux de Brian Gallant, le premier ministre a finalement mis fin aux rumeurs d'une élection anticipée. Ces jeux politiques ont démontré le manque de respect que Brian Gallant entretient envers la population néo-brunswickoise, ses employés ainsi que ses camarades à l’Assemblée législative. Il préfère jouer avec le processus démocratique au lieu de s’occuper à améliorer la vie des Néo-brunswickoises et des Néo-Brunswickois.   « Vendredi, le bureau de Brian Gallant a envoyé un communiqué de presse disant que son mandat avait été rempli. Comme la plupart des Néo-Brunswickois, j'ai été déconcerté par la façon dont le premier ministre estimait que son travail avait été accompli lorsque la province souffre de l'une des économies les plus faibles du pays, d’un système de santé sous-financé et du manque d'opportunités d’emploi pour nos enfants qui les obligent à aller ailleurs pour trouver du travail, », a déclaré Jennifer McKenzie, cheffe du Nouveau Parti démocratique du Nouveau-Brunswick.  « Comment le premier ministre peut-il affirmer qu'il fait croître l'économie alors que nous avons les revenus médians les plus bas du pays? De toute évidence, l'économie ne croît pas pour tout le monde », a ajouté Mme McKenzie. «Le NPD et moi-même étions enthousiasmés par la possibilité d'une élection. Grâce à des propositions de politiques novatrices et à une bonne réserve financière, nous étions plus que prêts à offrir aux Néo-Brunswickois une alternative sérieuse à la même vieille politique que nous [...]

Les utilisateurs industriels doivent payer leur juste part de l'impôt foncier à Saint-Jean

«Les utilisateurs industriels doivent payer leur juste part de l'impôt foncier à Saint-Jean», a déclaré Jennifer McKenzie, chef du Nouveau Parti démocratique du Nouveau-Brunswick, en réponse à la publication cette semaine de l'initiative «New deal for Saint John». Le gouvernement Gallant doit répondre aux préoccupations réelles de Saint John et d'autres villes et doit travailler avec toutes les municipalités pour créer un système équitable d'impôt foncier. Je suis d'accord avec l'affirmation de Cathy Rogers selon laquelle les réformes fiscales du programme Égalité des chances des années 1960 confèrent à la province le rôle de concevoir et d'établir des classifications de l'impôt foncier au Nouveau-Brunswick afin d'assurer l'équité dans toute la province. Mais ce n'est pas une excuse pour ne rien faire. C'est un problème créé par une série de décisions malheureuses du gouvernement Gallant, culminant quand il a arbitrairement gelé les évaluations foncières de 2018 pour éviter le scandale provoqué par son ingérence politique dans le processus d'évaluation. L'évaluation de Canaport LNG a été ramenée de 8,1 millions de dollars à 2,6 millions de dollars, soit une réduction de 5,5 millions de dollars, lorsque la société américaine Nationwide Consulting Company - société fière de persuader les autorités locales de réduire les impôts fonciers au nom de l'industrie la propriété LNG. Comme je l'ai demandé le mois dernier, nous avons besoin d'une véritable alternative au régime d'impôt foncier dans notre province. Nous avons besoin d'une commission pour examiner le rôle que joue l'impôt foncier sur les logements des gens dans les [...]

Programme extra-mural

Jennifer McKenzie, cheffe du NPDNB demande a la ministre fédéral d'enquêter sur le transfert du Programme extra-mural Depuis que le gouvernement Gallant a annoncé son intention de tranférer la gestion du Programme extra-mural et du service Télé-Soins à Croix bleue Medavie, plusieurs m’ont exprimé leurs préoccupations et leur opposition à la privatisation de nos services de soins de santé. Le Programme extra-mural, qui est exploité par les Régies régionales de la santé depuis plusieurs années, a fait l’objet d’éloges d’un océan à l’autre et est réputé pour la qualité des soins qu’il offre aux résidents, à même leurs domiciles. Il est particulièrement mal avisé de permettre à une entreprise privée d’exploité ce véritable pilier de nos services de soins de santé communautaires. C’est pourquoi j’ai écrit, aujourd’hui même, à la nouvelle ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, lui demandant d’initier une enquête afin de déterminer si ce transfert contrevient à la Loi canadienne sur la santé. En vertu de la Loi, le transfert aux provinces de fonds fédéraux en matière de santé est conditionnel ; pour y avoir droit, les provinces doivent respecter cinq principes fondamentaux. L’un de ces principes veut que la prestation de services de santé assurés soient gérés sans but lucratif par une autorité publique. Il est impossible que l’entente avec Croix bleue Medavie rencontre les exigences de la Loi canadienne sur la santé. L’entente avec Croix bleue Medavie ne peut pas être maintenue et nous continuerons de nous battre contre la privatisation de nos [...]

Message à l’occasion de la fête du Travail

Jennifer McKenzie Cheffe NPDNB Aujourd’hui, à l’occasion de la fête du Travail, je souhaite me joindre à tous les Néo-brunswickois et à toutes les Néo-brunswickoises afin de rendre hommage aux travailleurs et aux travailleuses. Nous devons reconnaître avec gratitude leur travail acharné et les sacrifices qu’ils font à chaque jour pour nous tous. Je tiens également à souligner le leadership du mouvement syndical dans notre province et partout au Canada pour améliorer les conditions de vie des travailleurs et des travailleuses. Dans le passé et encore aujourd’hui, les femmes et les hommes qui travaillent se sont battus, à travers leurs Syndicat, pour des salaires décents, pour de meilleurs conditions de travail, pour des milieux de travail sécuritaires et pour des programmes sociaux universels tels que le Régime de pension du Canada et l’assurance santé. La fête du Travail est une occasion pour réfléchir à ces gains et pour renouveler notre appui envers les travailleurs et les travailleuses et leur lutte pour de meilleurs conditions de travail. Il nous reste tant à accomplir. Le Nouveau-Brunswick compte beaucoup trop de travailleurs et de travailleuses qui occupent des emplois précaires et qui doivent cumuler deux ou même trois emplois afin de joindre les deux bouts. Il existe encore trop de gens qui gagnent moins qu’un revenu de subsistance et trop de femme qui gagne toujours moins que leurs collègues masculins pour un travail de valeur égale, particulièrement dans le secteur privé. Aujourd’hui, j’accepte le défi de lutter pour des meilleures lois en matière [...]

joyeuse fête du Nouveau-Brunswick

Aujourd’hui, les néo-démocrates se joignent aux Néo-Brunswickois de partout dans le monde pour célébrer la fête du Nouveau-Brunswick. Aujourd'hui, nous célébrons les valeurs néo-brunswickoises qui ont forgé notre identité. Nos valeurs d’ouverture et de tolérance à l’égard de notre diversité linguistique et culturelle, notre respect mutuel, notre justice sociale ainsi que les grands progrès que nous avons réalisés ensemble sont notre marque de commerce dont nous pouvons être fière Il y a de nombreuses raisons d'être fier d’être néo-brunswickois. Entre-autre, il y a beaucoup plus de choses qui nous unit que de choses qui nous divise et nous pouvons tous être très fiers de cela. Cependant, il y a encore beaucoup de travail à faire pour construire un meilleur Nouveau-Brunswick qui fonctionne pour tous les néo-brunswickois et pas seulement pour les quelques-uns au sommet. Et nous devons nous rappeler que cet anniversaire marque également une période très douloureuse pour les peuples autochtones, qui continuent de souffrir d'inégalités et d'injustices profondes. En ce 150e anniversaire du Canada, nous nous engageons à faire une réconciliation significative avec les autochtones et à rendre le Canada plus égal, plus juste et plus inclusif. Nous nous engageons également à protéger notre environnement, à défendre les personnes vulnérables et à réduire les inégalités à travers le pays. Les Canadiens peuvent compter sur les néo-démocrates pour défendre une vision d’un Canada plus juste, plus égal. Un Canada, où personne n'est laissé derrière. Continuons à travailler ensemble pour bâtir un meilleur pays et un avenir meilleur pour nos [...]

Sears doit payer les travailleurs au lieu de donner des bonus

Le NPD demande au gouvernement libéral de protéger les pensions et les prestations de soins de santé des employés et des retraités de Sears Canada. Sears Canada versera des bonus de 7,6 millions de dollars à 43 dirigeants, tandis que 2 900 employés seront mis à pied sans indemnité de départ. Tout comme d'autres grandes multinationales, Sears est autorisé, en vertu de la loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, à payer de gros bonus à ses dirigeants au lieu d'être forcé de payer une indemnité de licenciement aux travailleurs que la société a mis à pied. « Les pensions gagnées par les travailleurs de Sears Canada sont des salaires différés, c’est clair et simple ». a déclaré Rosaire L'Italien, chef intérimaire du NPD du Nouveau-Brunswick « Ces pensions ne sont pas de l'argent de Sears, elles sont l'argent des travailleurs. Cet argent a été prélevé des chèques de paie des travailleurs pour être redirigé dans leurs pensions. Certaines personnes ont travaillé chez Sears durant de plus 20 ans et ont cotisé pour une pension qu’ils croyaient pouvoir obtenir à leur retraite. « Détourner, retenir ou saisir ces fonds devrait être illégal. Le système actuel sous les libéraux est brisé. Le gouvernement libéral doit défendre les retraités canadiens et arrêter le vol organisé des pensions des travailleurs.» a ajouté M. L'Italien. Sears Canada, comme d'autres grandes multinationales, utilise cette loi inadéquate pour détourner les fonds destinés aux pensions des travailleurs afin de rembourser leurs créanciers, qui sont souvent dans leur [...]

Joyeuse fête du Canada!

Les festivités marquant le 150e anniversaire de la Confédération canadienne sont en plein essor et il y a plusieurs raisons pour les Canadiens de célébrer. En tant que néo-démocrates, nous devrions être particulièrement fières des contributions que nous avons faites au Canada et au Nouveau-Brunswick. Les grands symboles de l'identité canadienne tels que notre système de soins de santé universels, de pensions et d'assurance-emploi portent leurs origines dans notre parti. Au Nouveau-Brunswick, cet engagement pour la création d'une société plus équitable et inclusive a été démontré par les anciens dirigeants et députés du NPD comme Elizabeth Weir, George Little et Robert Hall. Mais notre nation est loin d'être parfaite, beaucoup trop de Canadiens ont été exclus de la prospérité du pays, en particulier les autochtones et les personnes à faible revenu. Au Nouveau-Brunswick, le taux d'alphabétisation est toujours faible et un enfant sur cinq vit dans la pauvreté. Pour les néo-démocrates, la construction de notre nation est loin d'être terminée. Pourriez-vous nous aider dans notre lutte pour construire une province où chacun a des raisons de célébrer le 150e anniversaire de la Confédération canadienne? Si c'est le cas, j'espère que vous ferez un don unique de 1 500 $, 150 $ ou de 15 $ aujourd'hui au NPD du Nouveau-Brunswick. Vous pouvez faire un don en ligne au www.npdnb.ca/dons/ ou en envoyant un chèque à l'intention du NPD du Nouveau-Brunswick à l'adresse suivante: 924, rue Prospect, bureau n ° 2, Fredericton (N.-B.), E3B 2T9.

Bernard Lord ne Saisit pas les Réalités des Soins de Santé Canadiens

L'ancien Premier ministre du Nouveau-Brunswick, Bernard Lord, a comparu devant un comité sénatorial à Ottawa cette semaine et ce dernier a souligné sa conviction d’un rôle élargi pour le privé dans notre système de soins de santé. Selon lui, la privatisation permettrait d’alléger le fardeau sur notre système public de soins de santé. « Les années de réductions des transferts fédéraux en matière de santé des libéraux comme Jean Chrétien, Paul Martin, Justin Trudeau et des amis conservateurs fédéraux de Lord dans le gouvernement Harper ont ajouté de la tension dans notre système de santé publique. Nous savons que des investissements sont nécessaires aujourd'hui de la part de la province pour compenser ce rétrécissement du rôle du fédéral dans les soins de santé et un gouvernement néo-démocrate au Nouveau-Brunswick ferait ces investissements », a déclaré le chef intérimaire du NPD au N.-B., Rosaire L'Italien. L'Italien a noté que Lord, maintenant le PDG a Medavie, ne connait pas les réalités qui font face aux Canadiens et Canadiennes ordinaires concernent leurs soins de santés. «Lord et ses amis fortunés ont suffisamment d’argent pour payer les frais d'utilisation supplémentaires pour accéder à de la médecine privée, mais la plupart des Néo-Brunswickois ne peuvent pas se permettre de payer davantage pour recevoir des soins. Nous avons besoin d'un système de santé publique universel qui offre une couverture complète des médicaments, une couverture dentaire universelle pour nos personnes les plus vulnérables, des services de santé mentale universels et des soins à domicile ». « Il [...]

Chaque Néo-Brunswickois a besoin d'un médecin de famille

Commentaire de Rosaire L'Italien dans The Daily Gleaner C'est un conte que nous connaissons très bien: des milliers de Néo-Brunswickois n'ont pas de médecin de famille. On estime qu'environ 80% des actions médicales dans notre système de soins de santé se déroulent dans le système des soins primaires. Ce qui signifie généralement les bureaux des médecins de famille. Pourtant, à l'heure actuelle, 60 000 Néo-Brunswickois sont actuellement sans médecin de famille. Nous n'avons tout simplement pas assez de médecins de famille au Nouveau-Brunswick. En moyenne, les médecins du Nouveau-Brunswick ont la plus grande charge de patients au Canada, chaque médecin prend en moyenne 1 800 patients, comparativement à la moyenne canadienne de 1 400 patients par médecin. Cela signifie également que la population doit attendre plus longtemps pour obtenir un rendez-vous. Les gouvernements successifs ont promis de donner à tous les Néo-Brunswickois l'accès à un médecin de famille. Le gouvernement actuel a promis qu'il règlerait le problème en ajoutant 50 nouveaux médecins généralistes d'ici 2018. Les soins primaires sont un droit que tous les citoyens du Nouveau-Brunswick devraient posséder, mais ils ne l’ont pas. Est-ce que les précédents gouvernements ont pris le problème au sérieux ? Il semble qu'ils ne l'ont pas fait. Nous connaissons tous quelqu'un, un membre de notre famille, l’un de nos amis ou notre voisin, qui n'a pas l'accès à un médecin ou qui a attendu des années pour essayer de trouver un médecin qui est prêt à le prendre sous sa charge déjà excessive. Nous [...]

Lancement de la campagne au Leadership NPD N-B

La course au leadership du Nouveau Parti Démocratique du Nouveau-Brunswick a commencé, le chef intérimaire, Rosaire L'Italien et les membres de l'exécutif du parti ont fait une annonce aujourd’hui concernant cette course lors d'une conférence de presse à Fredericton. « C'est un moment excitant pour être un néo-démocrate au Nouveau-Brunswick », a déclaré L'Italien. Le président du parti Michel Boudreau a déclaré que « le parti grandit avec de nouvelles adhésions, de nouveaux donateurs et de nouveaux employés. Dans toute la province, les gens forment de nouvelles associations de circonscription et s'impliquent davantage». Tous et toutes les candidat(e)s potentiel(le)s doivent être enregistrés et doivent avoir terminé de remplir les documents nécessaires d'ici le 4 août 2017. La vice-présidente du Parti, Hélène Boudreau, a déclaré: « Il est très important que les dates et les procédures soient suivies par les candidat(e)s et le parti est là pour aider les candidat(e)s si nécessaire ». Afin de voter pour le prochain chef du NPD du Nouveau-Brunswick, les membres doivent être inscrits avant le 27 septembre 2017 à 17h. Les votes seront effectués par l’entremise d’un système de vote préférentiel, qui devront être envoyés par la poste au bureau provincial. En outre, la vice-présidente Boudreau a déclaré que « le dernier jour de réception des bulletins de vote au bureau du NPD NB est le 27 octobre à 17h ». En cas de mise en candidature contestée, les résultats seront annoncés le 29 octobre et le gagnant ou la gagnante sera déclaré.

Un nouveau sondage de l'CRA démontre que le soutien envers le NPD augmente de cinq points.

« C’est très encourageant et cela confirme ce que nous savons déjà, il y a une véritable faim parmi les Néo-Brunswickois pour le changement », a déclaré le chef intérimaire du NBNDP, Rosaire L'Italien. «Nous sommes en train de reconstruire notre mouvement et même si cela est très récent, nous avons constaté une grande augmentation du nombre de Néo-Brunswickois qui s’inscrivent et qui s'impliquent. Le NPD a connu une augmentation de 40% de ses effectifs en 2017 et dans la province et de nouvelles associations sont en cours de formation. Le sondage a démontré que le NPD est passé à 12% dans l’opinion publique, contre 7% dans le précédent sondage publié par l'ARC en novembre 2016. « À partir d’ici, nous allons continuer à monter et à avancer », a déclaré M. L'Italien. «J’encourage les Néo-Brunswickois et les Néo-Brunswickoises désabusés à venir se joindre au NPD et à travailler avec nous. Traditionnellement, le NPD a été différent des autres partis au Nouveau-Brunswick. Contrairement aux autres partis, le NPD offre une vision où chaque famille a un chemin vers la classe moyenne, avec de bons emplois, des salaires équitables et un filet de sécurité sociale qui protège chaque citoyen, et ce dans le but d’offrir la chance à tous de réaliser leurs rêves. »

Déclaration sur la journée internationale de la femme

Nous ne pouvons pas arrêter de lutter pour les droits des femmes!   Merci à toutes les personnes et organisations qui travaillent chaque jour à lutter contre l'inégalité entre les genres et à créer un monde meilleur pour les femmes et les personnes transgenres. Nous sommes avec vous.   Le NPD a été le premier parti politique au Nouveau-Brunswick à obtenir une femme chef élue à l'Assemblée législative, la formidable Elizabeth Weir. Tout comme notre ancien chef s'est battu sans relâche pour l'égalité des femmes et aujourd'hui il est plus important que jamais de défendre l'égalité des genres. Nous ne pouvons pas arrêter et nous n'arrêterons pas.   Au Nouveau-Brunswick, les femmes continuent de faire face à des niveaux de violence violents. 45% des mères célibataires au Nouveau-Brunswick vivent dans la pauvreté, tandis que les femmes ne font que 77% de ce que les hommes gagnent pour un travail de valeur égale. Nous restons en retard sur les indicateurs clés tels que l'alphabétisation des enfants et des adultes et la santé des femmes.   Le NPD croit que le gouvernement a un rôle crucial à jouer dans l'avancement de l'égalité entre les genres. Des programmes sociaux solides créent l'égalité pour les femmes. Nous défendons des questions qui comptent pour les femmes, l'égalité des genres, pour protéger les plus vulnérables, et pour une action significative sur la représentation politique pour obtenir plus de femmes élues dans les postes de pouvoir.   Le NPD est un mouvement de Canadiens progressistes unis dans [...]

Le NPD qualifie le budget du gouvernement Gallant de « poudre aux yeux »

  Fredericton – Le chef intérimaire du NPD, Rosaire L'Italien, a qualifié aujourd'hui le budget libéral de « poudre aux yeux ». Selon M. L'Italien, « Gallant ne parle que des emplois qu'il a créés, mais dans les faits, le Nouveau-Brunswick a perdu 2.300 emplois à temps plein au cours de la dernière année. Les bons emplois, ceux qui permettent de subvenir aux besoins des familles, disparaissent sous Brian Gallant. »   « Le gouvernement Gallant a annoncé des fonds nouveaux pour les universités, mais rien en ce qui concerne la diminution des frais de scolarité. Comment peut-on affirmer soutenir l'éducation quand on refuse de réduire les frais de scolarité et l'endettement des étudiants ? », a demandé M. L'Italien.   « Le budget observe que la croissance du revenu des ménages devrait diminuer cette année et diminuer encore à l'avenir. Le coût des produits de base comme la nourriture, et celui de l'électricité ne cessent d'augmenter et l'économie ne suit pas. Le people est confronté à des difficultés et le Premier ministre Gallant ne l'écoute pas. »   « En plus de tout le reste, le gouvernement Gallant va privatiser 280 emplois à temps plein dans nos hôpitaux », a ajouté M. L'Italien. « Le gouvernement Gallant s'en va dans la mauvaise direction. »   Pour de plus amples renseignements veuillez contacter : Rosaire L'Italien Chef par intérim du NPD du N.-B. (506) 458-5828

Le NPD du N.B. réclame une aide fédérale plus rapide en cas de tempête de verglas

Pour diffusion immediate 2 février, 2017 Fredericton - Le chef intérimaire du NPD au Nouveau-Brunswick, Rosaire L'Italien, a félicité son ami le député fédéral du NPD, Guy Caron, qui a demandé des explications au sujet de la lenteur du gouvernement fédéral à répondre à la demande d'aide au Nouveau-Brunswick suite à la tempête de verglas. « Il est clair que la réponse ne fut pas à la hauteur des attentes du public – sur le terrain nous entendons parler de trop de gens qui sont encore sans électricité alors que la catastrophe s’éternise », a déclaré M. L'Italien. «Nous devons faire mieux pour répondre à ces situations d'urgence. » M. L'Italien a fait l'éloge des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises qui se sont serrés les coudes en cette période de crise. En tant que résident qui a subi lui-même une panne d’électricité,, M. L'Italien a vu des voisins s’entraider au cours de ces temps difficiles, et cela lui a fait chaud au coeur. «Les Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises sont des gens résilients, et nous en avons la preuve quand nous voyons des collectivités se rassembler et se serrer les coudes». M. L'Italien a fait écho à l'appel lancé par M. Caron pour obtenir davantage d'aide fédérale,. « La réponse du gouvernement fédéral a été lente et lorsque les collectivités ne se sentent pas soutenues par Ottawa, cela peut faire empirer une situation déjà mauvaise. » M. L'Italien a loué les efforts deployés sur le terrain pour rétablir le courant aux 5000 usagers qui [...]

Bulletin du NPD NB

Message du chef Bonjour les amis, nouveaux et anciens membres, c'est avec beaucoup d'enthousiasme que je vous annonce que j'ai accepté le poste de chef intérimaire que l’exécutif de notre parti m'a offert à l'unanimité, et ce jusqu'aux résultats du prochain Congrès d’investiture.En tant que journaliste au sein de CBC/Radio-Canada durant 42 ans dans notre province, j'ai vu comment le principe de l’alternance systématique entre les gouvernements libéraux et conservateurs n'a causé que des déceptions à travers la population. J'ai aussi vu que le NPD n'est pas comme les partis traditionnels au Nouveau-Brunswick. Pendant des années, le NPD a eu une vision où chaque famille à faible revenu peut progresser vers la classe moyenne, avec de bons emplois, des salaires équitables et un filet de sécurité sociale qui protège chaque citoyen afin que les gens puissent réaliser leurs rêves. Le NPD est un parti inclusif au Nouveau-Brunswick. Nous sommes motivés par nos valeurs et une vision du changement que les libéraux et les conservateurs ne partagent pas. Le NPD a une vision selon laquelle un monde plus juste et égal est possible. Nous croyons que tout le monde est important et que personne ne devrait être oublié. Nous croyons que le gouvernement a la capacité de faire face aux limites de la libre concurrence et d'agir dans l'intérêt public pour la justice sociale, économique et écologique. Je vais travailler fort pour faire passer ce message à tous les Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises, et votre soutien permettra à notre mouvement de se développer. Nous [...]

L’ITALIEN CHOSEN TO LEAD NEW BRUNSWICK NDP INTO CONVENTION

FREDERICTON – New Brunswick’s New Democrats have a new leader. High-profile journalist and former union leader Rosaire L’Italien was unanimously selected by the Party’s executive at a meeting Sunday to lead the NDP until a permanent leader is chosen at convention. “Rosaire’s experience, his passion for the job, his proven ability to articulate a progressive message – these things were all factors in the broad support he had to take on the job,” said Charles Doucet, the Party’s past president. “We are fortunate to see someone of his caliber stepping forward, and it shows the optimism that exists for our party’s future.” Mr. L’Italien followed a distinguished journalistic career by joining the NDP after his retirement from Radio-Canada and running in the federal riding of Madawaska-Restigouche in the 2015 election, coming second and beating the incumbent Conservative cabinet minister. He immediately expressed his enthusiasm to start working to ensure the party’s message is heard. “The NDP is the only truly inclusive party in New Brunswick,” said Mr. L’Italien. “The Liberals have excluded people on a partisan basis, running a highly political government that puts their party first. And the Conservatives have chosen to exclude people linguistically and speak to only half the province in their leadership campaign. The NDP has a vision to include everyone, together, and I will be working hard to take that message all around New Brunswick.” Mr. L’Italien identified a few issues where he will be challenging the Gallant government, including their failure to develop a [...]

Rosaire L'Italien a été choisi pour diriger le NPD du Nouveau-Brunswick jusqu'à la conclusion de la prochaine course à la direction du parti.

FREDERICTON – Les néo-démocrates du Nouveau-Brunswick ont un nouveau chef. Le journaliste bien connu et ancien dirigeant syndical, Rosaire l'Italien a été unanimement choisi par le bureau de direction du parti lors d'une réunion dimanche, pour diriger le NPD jusqu'à la conclusion de la prochaine course à la direction du parti qui va élire un chef permanent. ¨L'expérience de Rosaire, sa passion pour le travail, sa capacité à transmettre un message clair - sont des facteurs qui ont inspiré notre confiance et notre appui pour accomplir le travail qui l'attend¨ a dit le président sortant du parti Charles Doucet. ¨Nous sommes privilégiés d'avoir quelqu'un avec son bagage d'expériences pour prendre la relève. C'est une autre raison qui nous permet d'être optimistes pour l'avenir de notre parti.¨ Après avoir pris sa retraite de Radio-Canada comme journaliste, Monsieur L'Italien a été candidat du NPD fédéral dans Madawaska-Restigouche lors de l'élection de 2015. Il est arrivé deuxième devançant un ministre influant du gouvernement conservateur. Il a immédiatement exprimé son enthousiasme à travailler pour que le message du parti soit entendu par un large public. ¨Le NPD est vraiment le seul parti inclusif au Nouveau-Brunswick¨ a dit Monsieur L'Italien. ¨Les Libéraux ont exclu des gens sur une base partisane, ont dirigé un gouvernement très politique qui a toujours placé le parti en premier. Les Conservateurs ont choisi d'exclure une partie des électeurs sur une base linguistique et de parler seulement à une moitié de la province durant leur campagne au leadership¨. Le NPD veut [...]

Déclaration au sujet du leadership du NPD du Nouveau-Brunswick.

FREDERICTON – Le chef du Nouveau Parti démocratique du Nouveau-Brunswick Dominic Cardy a annoncé sa démission à la direction du Parti. (Voir la déclaration en annexe.). La présidente du parti Sharon Levesque a confirmé aujourd’hui que M. Cardy quittera son poste le 1er janvier 2017. « Je suis l’une des nombreuses Néo-Brunswickoises et nombreux Néo-Brunswickois à se joindre au parti à cause de Dominic Cardy, » a dit Mme Levesque. À la dernière élection, notre parti a obtenu plus de votes que toute autre campagne dans l’histoire du NPD, obtenant les meilleurs résultats jamais obtenus dans plus de deux douzaines de circonscriptions. Je crois que l’intelligence, la décence et la concentration sur les idées de Dominic Cardy sont des facteurs qui ont mené à ces résultats. » Sous le leadership de Cardy, le NPD a obtenu 13 % du vote populaire, une première dans la province. Le parti a connu ses plus haut taux dans les sondages en période pré-électorale, dépassant même les conservateurs alors au pouvoir et a attiré des candidatures néo-démocrates de haut calibre. Mme Levesque a remercié M. Cardy pour son travail. « Bien que plusieurs d’entre nous sommes désolés du fait que Dominic ne continuera pas à bâtir le mouvement qu’il a commencé, nous respectons sa généreuse contribution et les nombreuses années qu’il lui a consacrées sans rémunération à bâtir notre parti. » Une réunion du Conseil provincial sera fixée dans les deux prochaines semaines afin de désigner un chef intérimaire, déterminer la date du Congrès [...]