Jennifer McKenzie est déterminée à sortir les Néo-Brunswickois de la pauvreté

Saint Jean, 17 septembre  2018 – Le NPD croit qu’il est temps de sortir les gens du Nouveau-Brunswick de la pauvreté pour que nous puissions bâtir des collectivités fortes où tout le monde peut prospérer et où tous les enfants ont la chance de réussir dans la vie. Un salaire minimum de 15$ et des garderies à 10$ par jour contribueraient à rendre la vie plus abordable pour des milliers de personnes et de familles.

‘’La pauvreté est un véritable problème dans notre province. Plus du tiers des Néo-Brunswickois gagnent moins de 15 $ l’heure, dont la majorité sont des femmes. Le Nouveau-Brunswick a l’un des taux de pauvreté chez les jeunes les plus élevés au pays. À Saint Jean comme à Campbellton, nous avons le taux de pauvreté des enfants le plus élevé de la province.’’ – Jennifer McKenzie

Nous devons également aider les gens sur le programme d’aide sociale, aider les gens à retourner au travail et ne pas les garder dans un piège de pauvreté. Un gouvernement NPD augmenterait immédiatement le taux d’assistance sociale de 10%, afin de mieux refléter le coût de la vie.

Les gens ont aussi besoin d’options de logement plus abordables. De nombreuses familles consacrent plus de 30% de leurs revenus au logement. Lorsqu’une dépense imprévue survient, cela peut suffire à forcer les familles à vivre dans des conditions de vie précaires ou à devenir des sans-abri.

‘’Il y a des infrastructures autour de la ville, des vieilles maisons et des appartements qui tombent en ruine ou sont abandonnés. Nous faisons face à une crise du logement et notre province ne s’attaque pas adéquatement aux problèmes de logement et d’itinérance.’’ – Jennifer McKenzie

Pour remédier à la situation, un gouvernement NPD adopterait une stratégie de «logement d’abord» pour mettre fin à l’itinérance et étendre les pouvoirs municipaux sur le logement social et donnerait aux villes les pouvoirs et les ressources dont elles ont besoin pour appliquer les normes de logement.

Le logement social et les options de logement plus abordables aideraient vraiment les gens et les familles à Saint Jean et partout au Nouveau-Brunswick.