Alors qu’il était sur les lignes de piquetage hier, Mackenzie Thomason, chef du NPD du Nouveau-Brunswick, a présenté le plan du parti pour répondre aux besoins des travailleurs du secteur public au Nouveau-Brunswick.

Contrairement à Higgs, Thomason a promis des retraites équitables aux travailleurs publics et est résolument contre tout modèle de risque partagé. Dans cet esprit, Thomason  déclare : « C’est l’élément clé du plan du NPD du NB, de s’assurer que les employés du secteur public ont des régimes de retraite à prestations définies donne aux travailleurs la possibilité de prendre leur retraite avec la dignité ! »

De plus, Thomason appelle pour des augmentations de salaire négociées pour les travailleurs du secteur public qui s’adapteraient automatiquement à tout ajustement du coût de la vie, qui, selon lui, protégeront les travailleurs publics des attaques futures. Thomason Thomas a terminé sa déclaration en disant : « «il faut mettre fin aux contrats privés dans les bâtiments publics permettra plus de syndicalisation et garantira que les postes anciennement privés bénéficient de meilleurs salaires et avantages sociaux.»

Mackenzie Thomason est le seul chef de parti provincial qui est un membre d’une section locale de SCFP. Le plan ci-joint est spécifiquement élaboré en consultant les grévistes de toute la province. La direction de notre parti distribuera aujourd’hui l’infographie ci-jointe aux autres grévistes pour mettre en évidence le plan du parti lors de la négociation des contrats du secteur public