Mackenzie Thomason

Mackenzie Thomason a 21 ans et a grandi à Tracy, au Nouveau-Brunswick, jusqu’à sa cinquième année scolaire, où il a déménagé avec sa famille dans l’Ouest du Canada. Il est retourné au Nouveau-Brunswick à l’été 2015 pour fréquenter l’Université du Nouveau-Brunswick dans le domaine de l’Education. Après une année universitaire, il décida qu’il était important pour lui de quitter l’école et de se lancer sur le marché du travail et il est resté avec enthousiasme dans la région de Fredericton. Il travaille actuellement chez UPS et, comme plusieurs gens au Nouveau-Brunswick, à un deuxième travail pour joindre les deux bouts. Il fait la livraison des journaux quotidiens. Il a hâte de faire face à cette nouvelle tâche avec enthousiasme et apporte un visage rafraîchissant au parti.

Mackenzie s’est d’abord impliqué en politique lors de l’élection provinciale de l’Alberta de juin 2015, où le NPD de l’Alberta avait remporté le gouvernement majoritaire. Il s’est ensuite porté volontaire auprès du NPD fédéral à Fredericton lors de l’élection d’octobre 2015. Il est très heureux de faire partie du NPD au Nouveau-Brunswick à ce moment. Il a hâte de rencontrer les Néo-Brunswickois et de montrer aux jeunes qu’ils peuvent aussi s’impliquer.

Mackenzie croit fermement qu’il faut travailler dur pour que le parti reçoive un message cohérent d’une voix cohérente. En tant que chef par intérim, Mackenzie travaillera au maintien d’une voix cohérente du parti durant la course à la chefferie. Il est très reconnaissant aux membres qui ont assisté à la réunion du 24 mars dernier à Miramichi au Nouveau-Brunswick, et s’emploieront à faire le meilleur travail possible et à faire avancer le parti au cours des prochains mois.

«L’aspect le plus important de ce travail est de veiller à ce que les Néo-Brunswickois sachent ce que nous défendons en tant que parti. Au cours des prochains mois, les candidats et/ou candidates à la course à la direction du parti présenteront leur vision du NPD du Nouveau-Brunswick. Je suis impatient de voir comment ces idées façonnent la discussion sur l’avenir du parti et de quelle manière ses idées vont faire une différence positive dans la vie des Néo-Brunswickois de tous les horizons. »