Gardez les jeunes Néo-brunswickois(es) dans la province!

Où que je sois dans la province, quand je frappe à la porte d’un jeune et que je leur dis que le NPD veut qu’ils restent au Nouveau-Brunswick, leur visage s’illumine.  Notre plateforme a été pensée par des jeunes et pour les jeunes pour envoyer un signal fort que la jeunesse peut rester ici et bâtir leur vie ici. C’est quelque chose qu’ils n’ont pas entendu depuis très longtemps!

Lorsque je leur parle de l’engagement du NPD à rendre les collèges communautaires gratuits et à réduire les frais de scolarité des universités de 25%, ils sont soulagés. Le NPD rendra l’éducation postsecondaire abordable afin qu’ils soient motivés à rester, leurs amis aussi, et nous attirerons des étudiants de partout au Canada à venir s’installer ici. Les prêts étudiants seront sans intérêt tant qu’ils resteront dans la province. Ces idées sont accueillies avec enthousiasme après des années de promesses non tenues, de hausse des frais de scolarité et de politique gouvernementale confuse.

Notre plan pour les garderies est conçu pour attirer et garder les jeunes familles ici aussi. Nous mettrions des haltes scolaires dans chaque école du Nouveau-Brunswick où il y a une demande de la part des parents. Et dans les communautés mal desservies, nous mettrions aussi les tout-petits dans les écoles. Les listes d’attente seraient quasiment supprimées et les enfants seraient dans un environnement qu’ils connaissent. Les jeunes mères et pères sont ravis de notre plan lorsque nous leur en parlons.

Avec notre plan, nous pourrons réellement espérer garder la jeunesse dans la province, avec des haltes scolaires à 10$ et des garderies à 15$ pour les tout-petits dans les communautés mal desservies.

Bien entendu, les garderies universelles sont également bénéfiques pour l’économie. Le plan du NPD place des milliers de parents sur le marché du travail et augmente donc le revenu de leur famille, et embauche de nombreux nouveaux éducateurs et éducatrices à la petite enfance dans des emplois gouvernementaux et à même leur communauté. Les coûts sociaux diminuent, le PIB augmente. C’est une situation où tout le monde en sort gagnant.

Je sais que le Nouveau-Brunswick est un endroit merveilleux pour élever un enfant et fonder une famille et je sais à quel point il est difficile de déménager. C’est pourquoi nous allons construire une économie qui plaira aussi aux jeunes. Augmenter le salaire minimum à 15 $ l’heure est un début, mais il faut aussi réformer la loi du travail afin qu’ils puissent trouver l’équilibre entre vie professionnelle et vie professionnelle. Trop de jeunes occupent des emplois peu rémunérés et peuvent difficilement payer leurs factures, et encore moins rembourser leurs dettes étudiantes! Ce n’est trop demandé, n’est-ce pas? C’est ce que nous voulions aussi à leur âge.

Le NPD construira une économie moderne fondée sur la richesse naturelle des personnes et des ressources. Nous allons construire une économie verte et remettre les gens au travail dans des emplois qualifiés où ils peuvent avoir l’impression d’aller de l’avant et de faire la différence. Nous construirons un excellent système scolaire, améliorerons les soins de santé et les rapprocherons de chez nous et fournirons les services sociaux dont ils ont besoin quand ils en ont besoin. Ce n’est pas le Nouveau-Brunswick que nous avons maintenant. C’est le Nouveau-Brunswick que les jeunes veulent construire pour eux-mêmes et pour nous tous. Le NPD sera à leurs côtés!

– Jennifer McKenzie, chef du NPD du Nouveau-Brunswick

 

 

Le coût complet à suivre avec l’annonce complète pendant la période de campagne.